CAMEROUN :: Répression sur les journalistes : Mimi Mefo d’Equinoxe Tv jetée à la prison de New- Bell à Douala :: CAMEROON

0

La journaliste , redacteur-en-chef de langue anglaise de cette télévision à capitaux privés basée dans la capitale économique, a été placée sous mandat de detention provisoire, après un long interrogatoire de près de huit heures, à la légion de gendarmerie du Littoral.

La répression du répression du régime de Yaoundé, s’abat aussi sur les journalistes dits de gauche. Depuis la proclamation des résultats de l’élection présidentielle d’octobre dernier, il ne se passe plus un jour sans qu’un journaliste ne soit interpellé, brutalisé, puis gardé à vue.

Convoquée hier mercredi 07 novembre 2018 par le colonel, commandant en second de la légion de gendarmerie du Littoral, Mimi Mefo, journaliste à Equinoxe télévision, y a été interrogée pendant près de huit heures d’horloge, avant d’être répudiée devant le commissaire du gouvernement du tribunal militaire de Douala.
C’est exactement à 23 heures, que menottée, notre consoeur, perdue et épuisée est ressortie de cette juridiction martiale, pour rejoindre la prison de New -Bell, après avoir été assistée depuis tout son parcours, par Maître Alice Nkom, un des avocats commis pour sa défense.

Selon ses conseils, il est reproché à la journaliste, d’avoir diffusé des informations sur les affro’tements entre l’Armée camerounaise, et les rebelles séparatistes des régions anglophones du Cameroun. Informations que notre consoeur a, selon les accusations, publiées sur le site d’informations anglais dénommé Cameroon News Agency.

Leave A Reply

Your email address will not be published.